Le Comité demande demande à Benoit Charette de jouer son rôle de député de Deux-Montagnes

Le comité vous invite à lire un courriel envoyé à Benoit Charette le 17 février 2020.

En date du 10 mars, Benoit Charette n’avait toujours pas répondu à notre courriel.

Ce courriel fait suite à la rencontre à son bureau le 8 Janvier dernier. Nous demandons des clarifications et plus de transparence dans le dossier en plus de rappeler Benoit Charette à jouer son rôle de député de Deux-Montagnes et défendre ses concitoyens.

Lors de cette rencontre, Benoit Charette a affirmé que la mise en place de navettes d’autobus en UAB (voies d’accotement) pourrait être complétée dès cet été. Benoit Charette ne pouvait donner plus de détails sur les trajets ou si ceux-ci seraient plus courts que le trajet préférentiel présentement offert. Il faut comprendre, que selon ce que nous savons, les navettes d’autobus en UAB doivent réduire leur vitesse en fonction de la vitesse de la circulation adjacente (pas plus de 30 km/h de différence).Lors de notre rencontre, M.Charette a admis que les temps de ces navettes pourraient être aussi longs que ceux offerts présentement. Pourtant, en ondes à l’émission de Benoit Dutrizac quelques jours plus tard, il plutôt mentionné de temps plus courts.En ondes (toujours chez Dutrizac) le lendemain, Chantal Rouleau s’est avérée beaucoup plus nuancée sur la possibilité que ces navettes soient mises en place cet été.Comme plus d’un mois s’est écoulé depuis la rencontre et qu’aucune annonce officielle n’a encore été faite, nous considérons qu’il est important d’avoir plus de détails sur l’ensemble des mesures offertes par le gouvernement le plus rapidement possible.

Début du courriel:

Bonjour Monsieur Charette,

Merci pour vos suivis suite à notre rencontre du 8 janvier 2020. Premièrement, nous savons qu’une rencontre aura lieu le 20 février prochain, qui réunira certains élu municipaux avec les intervenants gouvernementaux clés nommés au dossier afin de faire une mise à jour de celui-ci. Le Comité des usagers désire être présent à cette rencontre afin de bien représenter les préoccupations des usagers. SVP nous revenir rapidement quant à cette demande.De plus, en lien avec les points discutés lors de notre rencontre, voici nos questions ou remarques:

  1. Tout d’abord, à propos des autobus qui emprunteront le système UAB:
    • Quand serez-vous en mesure de confirmer leur date de mise en service?
    • Quels sont les trajets prévus?
    • Quelles seront les durées des différents trajets?
    • Quelles seront les fréquences et nombre de départ (ex.: 1 bus par départ ou 3 bus?)
    • Est-ce que ce service sera aussi disponible en heure de pointe?
    • Quel type d’autobus sera utilisé?
    • Est-ce que le nombre d’autobus et de conducteurs nécessaires est connu?
      • Est-ce qu’ils seront disponible?
  2. Est-ce que des mesures sociales seront mises en place pour aider les familles de votre circonscription?
    • Si oui, lesquelles?
    • Quels sont les budgets prévus?
    • Qui paie pour ces mesures? le gouvernement ou la CDPQ Infra?
  3. Est-ce que des mesures fiscales seront mises en place pour les familles affectées (crédit d’impôt, remboursement des pénalités pour les frais de retard des services de garde, frais de location de résidences pour les étudiants, etc.)?
    • Si oui, lesquelles? quels sont les budgets prévus?
    • Qui paiera pour ces mesures? le gouvernement ou la CDPQ Infra?4)
  4. Puisque la CDPQ se dit inflexible sur la possibilité de reporter à nouveau l’arrêt de service prévue pour le 30 mars (de la même façon qu’elle disait l’être précédemment pour le 6 janvier) :
    • Qu’est-ce qui pourrait les amener à revoir leur position ?
    • Pourquoi le gouvernement refuse-t-il de prendre les mesures à sa disposition, allant jusqu’à voter une loi pour modifier les paramètres du projet afin de protéger les vies des usagers ?
    • À titre de député de Deux-Montagnes, quelles sont les démarches que vous avez prises pour valider la faisabilité politique d’une telle démarche, afin de protéger les citoyens de votre circonscription ?
  5. Pouvez-vous confirmer les correctifs qui ont été apportés quant aux temps de parcours affichés ?
  6. Nous vous avons aussi demandé d’organiser une rencontre avec messieurs Macky Tall (Prés. et Chef de la Dir. CDPQ Infra) et François Bonnardel (Ministre des Transports), afin de nous permettre de leur expliquer les impacts appréhendés, entre autres, par les citoyens de votre circonscription. SVP nous revenir avec la réponse quant à la tenue de cette rencontre.
  7. Nous demandons également que les ajustements tarifaires soient étendus afin d’être appliqués aux autres lignes de transport disponibles (ex.: accès à Montmorency, lignes de train de St-Jérôme et de Vaudreuil, etc.). Les usagers doivent pouvoir utiliser le moyen de transport collectif qui amenuise le mieux les impacts des travaux du REM.
  8. Le Comité tient à vous rappeler que contrairement à vos propos tenus sur les ondes de Dutrizac le 15 janvier dernier, nous ne demandons pas l’arrêt

Le Comité tient à vous rappeler que contrairement à vos propos tenus sur les ondes de Dutrizac le 15 janvier dernier, nous ne demandons pas l’arrêt du projet du REM. Nous demandons simplement au gouvernement de respecter les promesses que vous avez faites en octobre 2018 alors que vous étiez porte-parole de la CAQ en matière de Transports:

“Ça prend des mesures alternatives efficaces. Il n’y aura pas d’interruption de service tant que ces mesures ne seront pas en place…Un gouvernement caquiste va mettre les poings sur la table pour s’assurer que tout cela se fasse dans la bonne séquence.”

Benoit Charette, Porte parole de la CAQ en transports, Journal L’Éveil, Sept. 2018

Lors de cette même entrevue avec Dutrizac le 15 janvier, nous avons également été déçus de vous entendre minimiser l’impact et le nombre de personnes impactées lourdement. Il est tout à fait faux de prétendre que les problèmes ne vont affecter qu’un petit nombre d’usagers puisque dans les faits, tous les usagers des gares de Deux-Montagnes et de Laval auront des temps de trajets autour de 4 heures par jour, ce qui constitue environs la moitié des 15 000 utilisateurs. De plus, tous les usagers verront leurs temps doubler, tripler ou même plus.

Votre rôle, tel que défini par l’Assemblée Nationale est de « représenter vos concitoyens » et de « défendre les dossiers de votre circonscription ». Le Comité est d’avis que votre prise de position favorable aux mesures présentement offertes ne représente pas les préoccupations de vos concitoyens, qui ont plutôt l’impression d’être sacrifiés par les gestionnaires du projet durant les travaux.

Plus spécifiquement, selon vous, « la Caisse de dépôt dans ce dossier-là, pour les gens qui vous ont élus, s’est bien préoccupée des usagers du train de Deux-Montagnes ». Or, nous sommes d’avis que cette opinion est contraire à celle de la majorité des citoyens de votre circonscription. Nous vous invitons donc à être plus à l’écoute des préoccupations des gens de votre circonscription, afin de mieux jouer votre rôle de député de Deux-Montagnes.

Votre gouvernement est maintenant en poste depuis 15 mois, ce qui est le triple du temps que le gouvernement précédent a eu pour planifier des mesures suite à l’annonce d’arrêt de service. Il faut cesser d’utiliser l’excuse de manque de planification du gouvernement précédent pour justifier vos mesures, c’est un argument faible. Votre gouvernement a eu le temps nécessaire pour planifier des mesures convenables. Gaspiller plus de $200 millions pour des mesures qui vont doubler voire tripler les temps de transport des usagers, donc les faire passer de 2 à 4 heures par jour, c’est de la mauvaise gestion.

Nous demandons donc à votre gouvernement de jouer son rôle et de travailler avec la CDPQ-Infra, afin de réorganiser l’échéancier en fonction du public usager pour ainsi éviter ce gaspillage de fonds publics qui, de surcroît, va nous plonger dans une crise totalement évitable.

Nous demandons de reporter l’arrêt de service jusqu’à la mise en place de mesures d’atténuation viables, qui respectent nos droits d’exercer nos métiers et de rencontrer nos responsabilités familiales. Les trajets doivent être à durée raisonnable et prévisibles à l’aller et au retour.

Le comité est disposé à continuer à collaborer avec vous, afin de favoriser la mise en place de telles mesures pour les usagers.

Veuillez SVP nous indiquer le délai dont vous aurez besoin pour répondre à toutes nos questions, afin que nous puissions rendre public ces informations sur le groupe Facebook des usagers.

Merci et bonne journée.

Le Comité des Usagers de la ligne de Train de Deux-Montages

FIN DU COURRIEL
About Le Comité 215 Articles
Le Comité des usagers du train Deux-Montagnes est composé d'utilisateurs du train. Nous demandons des mesures d’atténuations convenables en attendant le REM

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*