Les tarifs associés au REM : un cafouillis qui confirme les doutes du comité sur la fiabilité des projections de Mobilité Montréal

Le Comité des usagers du train Deux-Montagnes vient d’émettre un communiqué de presse relatif aux tarifs proposés aux usagers impactés par la construction du REM.

Le Comité y interpelle la ministre déléguée aux Transports et ministre de la région de Montréal, Mme Chantal Rouleau, pour qu’elle reconsidère sa position sur le report de la fermeture du tunnel Mont Royal, et réagisse pour proposer une tarification adéquate aux usagers touchés.


CONTENU DU COMMUNIQUÉ DE PRESSE (document PDF ici):

Les tarifs associés au REM : un cafouillis qui confirme nos doutes sur la fiabilité des projections de Mobilité Montréal

Deux-Montagnes, le 15 novembre 2019 – Le cafouillis entourant les tarifs reliés au train de la ligne Deux-Montagnes à compter de janvier prochain, n’a rien pour rétablir la confiance des usagers du train de Deux-Montagnes envers les autorités.

« La tarification annoncée par Mobilité Montréal est confuse et parfois même contradictoire, affirme Magali Barre, du Comité des usagers de la ligne Deux-Montagnes. L’abonnement REM ne se semble même pas inclure tous les services précédemment inclus dans le forfait TRAM. De plus, on nous promet quatre mois gratuits, mais pour y avoir droit, il faut souscrire à un abonnement annuel. Cela exclut notamment tous les étudiants, qui devront payer plus cher pour un service nettement inférieur, tant en quantité qu’en qualité ».

« Comment voulez-vous que nous ayons confiance dans la capacité du bureau de la ministre Rouleau à bien évaluer l’impact de ses mesures sur les usagers, alors qu’ils ne semblent même pas capables d’organiser clairement la tarification, questionne Francis Millaire du Comité. Ça ressemble à de l’improvisation et c’est très inquiétant pour la suite des choses ».

Sondage

Ce cafouillage à grande échelle ébranle encore davantage la confiance des usagers à l’endroit du gouvernement et de Mobilité Montréal, confiance qui était déjà pratiquement nulle. Selon un sondage mené récemment par le Comité des usagers du train Deux-Montagnes auprès de 300 utilisateurs du train, 96 % des usagers consultés croient que Mobilité Montréal a nettement sous-estimé le temps de transport supplémentaire qu’imposeront les travaux du REM.

De plus, 95 % des usagers estiment que les mesures d’atténuation proposées sont carrément insuffisantes.

« Au nom des usagers, nous demandons à la ministre déléguée aux Transports, Mme Chantal Rouleau, la mise en place des meilleures mesures visant à améliorer, de façon significative, l’efficacité et la qualité des mesures d’atténuation », affirme Magali Barre. « Si le gouvernement ne peut améliorer son offre, qu’il reporte l’arrêt du service le temps de mettre en place de mesures qui répondront aux préoccupations des usagers ».

Les commentaires laissés sur la page Facebook Mouvement/Rally train Deux-Montagnes, qui regroupe près de 3300 membres, témoignent de la frustration des usagers. Ces derniers estiment qu’on les force à utiliser un itinéraire « train-bus-métro » aux durées de transport incertaines et difficilement prévisibles, alors qu’ils ont besoin de souplesse et d’une offre plus diversifiée.

« Pour une grande partie des usagers du train de Deux-Montagnes, le temps de trajet porte-à-porte dépasse déjà 2h20 par jour, rappelle Francis Millaire. Les mesures d’atténuation proposées feront augmenter le temps de transport d’au moins 80 minutes par jour, pour un total d’environ 4 heures. Les gens sont anxieux à l’approche du 6 janvier, plusieurs se sentent abandonnés et ne voient pas comment ils pourront continuer à aller travailler tout en remplissant leurs obligations familiales ». Lors de la conférence de presse du 8 novembre 2019, la ministre déléguée aux Transports, Chantal Rouleau, formulait le souhait que les gens privilégient les transports en commun. La stratégie tarifaire semble, en fait, pousser les utilisateurs dans le sens contraire. Le Comité reste convaincu que la meilleure décision serait de reporter la fermeture du tunnel afin d’avoir le temps de mettre en place des solutions acceptables pour les usagers tant d’un point de vue des temps de trajets que de la tarification. Le comité interpelle donc la ministre Rouleau et lui demande d’assumer ses responsabilités envers les usagers.

Pour informations :

  • Comité des usagers de la ligne Deux-Montagnes
  • Tel : (514) 293-6186 – Francis Millaire
  • Courriel : comite.traindm@gmail.com
  • Twitter : @DmComite
About Le Comité 215 Articles
Le Comité des usagers du train Deux-Montagnes est composé d'utilisateurs du train. Nous demandons des mesures d’atténuations convenables en attendant le REM

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*